RENAISSANCE DU CELEBRE CINEMA FULGOR

RENAISSANCE DU CELEBRE CINEMA FULGOR

RENAISSANCE DU CELEBRE CINEMA FULGOR

Réouverture au jour où le cinéaste Federico Fellini aurait fêté ses 98 ans.


 

20 janvier 2018: le choix d'une date qui n'est pas fortuite pour la réouverture du plus ancien cinématographe de la ville de Rimini. C'est en effet le jour de l'anniversaire du grand maître du cinéma italien Federico Fellini, qui a été choisi pour cet évènement.
 
Au Fulgor, Fellini tomba amoureux du septième art dans la seconde moitié des années vingt, alors que son père l'amenait voir son premier film muet intitulé “Maciste en Enfer” .
 
Federico Fellini resta à jamais attaché à ce lieu qui fut pour lui une véritable révélation, au point de le planter comme décor de certaines de ses œuvres, dont le célèbre “AMARCORD” (en dialecte romagnole “Je me rappelle”), qui reçu l' Oscar en 1975. La célèbre scène dans laquelle Titta tente le premier approche érotique avec Gradisca se déroule justement au Fulgor.
(petite curiosité: aucune des scènes des films de Fellini n'a été réellement tournée à Rimini, mais tous ces lieux ont été reconstitués au sein des studios de "Cinecittà")
 
Le New York Times lui-même a fait l'éloge du cinéma Fulgor comme l'un des lieux valant le détour d' une visite en 2018: parce que c'est un petit cinéma qui a résisté aux bombardements de la seconde guerre mondiale, qui nous transporte dans l'atmosphère magique de la première moitié du XXème siècle et constitue ainsi un véritable monument de l'histoire du cinéma.
 
La restauration du bâtiment a commencé dans les années 90 et s'est achevée aujourd'hui seulement par le projet de l'architecte de Rimini Annio Maria Matteini, qui a livré à la ville un édifice de 4 étages, respectueux de ce qui était son origine, mais enrichi et mis à jour par la technologie de notre temps. Le décor et l'aménagemement intérieurs, en revanche, ont été confiés au décorateur Dante Ferretti, qui a collaboré avec Fellini dans plusieurs de ses films. Le style choisi par Ferretti s'écarte beaucoup du minimalisme que Fellini a connu dans les années de sa jeunesse. Les références au cinéma holliwoodien des années 30 et 40 sont très présentes et les décors baroques ainsi que les guillochis sont l'affiche d' un rayonnement du Fulgor, entendu comme lieu emblématique de l'art du cinéma.